Être chef d’une famille monoparentale – des idées simples pour vous faciliter la tâche

Les parents seuls pensent souvent qu’il est plus difficile de discipliner un enfant sans le soutien d’un conjoint. Or, votre approche devrait être la même que si vous éleviez votre enfant avec une autre personne.

Il est essentiel d’avoir un plan de match et d’être cohérent. Les enfants s’adaptent rapidement aux routines, que ce soit à l’heure du coucher, au repas ou pour le départ de la maison le matin. Si vous mettez en place des routines positives et prévisibles, vous cesserez de vous battre pour les petits problèmes!

Plusieurs parents seuls s’inquiètent aussi de l’absence d’une présence masculine ou féminine à la maison. Les mères de famille monoparentale peuvent ressentir davantage ce manque lorsqu’elles élèvent un garçon, tout comme les pères lorsqu’ils élèvent une fille.

Les parents seuls pourraient trouver d’autres moyens pour que leurs enfants connaissent d’autres hommes ou femmes. Un grand-parent, une tante, un oncle, un ami de la famille à qui l’on fait confiance ou un entraîneur sportif en sont tous des exemples. Un mentor peut soutenir l’enfant tout au long de sa vie et lui servir aussi d’excellent exemple.

www.positiefopvoeden.nl www.triplep-parenting.net www.triplep-parenting.uk.net www.triplep-parenting.net.au www.triplep-eltern.de www.triplep-parenting.com www.triplep-parenting.jp.net www.triplep-parenting.net.nz www.triplep-crianza.com